05/08/2010

Sortie du 02 juillet 2010

 

 

 

 

 

 

Sortie du 02.07.2010  -  Thuin V.B.

Tracé de Jules Gilsoul

           

Cette semaine a été particulièrement caniculaire ;  pour éviter la chaleur, le rendez-vous de ce vendredi a été avancé à 9H45. Neuf courageux seniors se présentent à Thuin (site de l’ancienne gare de l’ouest) près du musée du tram : il fait déjà chaud !

            À dix heures la petite troupe s'élance à la découverte du RAVeL Thuin - Biesme-sous-Thuin en cours d'achèvement ; à deux endroits il faut même porter les vélos, mais la vallée est belle et en outre l'ombrage des bois est vraiment apprécié. En arrivant sur le territoire de Thuillies, trois "congénères" viennent à notre rencontre et à Thuillies la petite caravane se renforce de deux unités.

            Après avoir remédié à une crevaison, nous prenons la direction d'Ossogne, toujours sur le RAVeL, pour y enjamber le pont qui vient d'être terminé, ce qui nous conduit sur la route de Mertenne. Traversée de ce charmant hameau et direction Fontenelle. Pour gagner Boussu-lez-Walcourt, non seulement ça monte mais il faut affronter une chaleur accablante. À Boussu, chacune et chacun cherche de l'ombre et comme les réserves d'eau sont épuisées, plusieurs se précipitent à la boulangerie du lieu pour se refournir en boissons fraîches et collations diverses.

            En raison de cette température digne des déserts torrides, la plupart sont d'avis – et insistent énergiquement - qu'il faut abréger cette "folle" aventure et regagner la base par le chemin le plus court : pour éviter la côte de Castillon au sortir de Boussu, nous suivons la grand-route en file indienne jusqu'à la route de Septanes afin de  rallier ainsi rapidement Castillon, Clermont et Strée et nous réfugier sur la RAVeL. Les régionaux de l'étape quittent progressivement le peloton.

            Le groupe de base rentre à Thuin, courageusement et à belle allure, non sans une nouvelle crevaison à quelques centaines de mètres de l'arrivée. Une journée aussi mémorable que chaude, naturellement, exige que l'on se rafraîchisse raisonnablement : c'est ce qui fut fait au Mousse-Tier à Thuin V.B.

Rédigé par Maurice.

 

16:46 Écrit par Le comité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.