28/05/2010

Sortie du 28/05/2010

 

STREE

Tracé de Roger Henrard

 

            En raison de l'assemblée générale de la Régionale Thudinie de Sports Seniors, il n'y avait que onze "sujets" de la petite reine qui avaient rallié Strée pour notre randonnée hebdomadaire à laquelle Roger avait convié les amateurs : il nous annonçait une quarantaine de kilomètres environ.

Et voilà la petite troupe sur le RAVeL en direction de Beaumont : ça roule bien, c'est plat, le vent est complaisant. Mais nous n'arrêtons pas Beaumont, le viaduc nous permet d'enjamber la Hantes et on prend maintenant la direction du sud … jusqu'au lieu dit Le Lorroir, 1 km environ avant l'ancienne gare dite de Sivry ; la moyenne est excellente : 18,7 km/h.

Après quelques centaines de mètres plutôt stressants le long de la route nationale, on prend la direction de Grandrieu sur une route paisible qui nous permet de sentir et voir la nature printanière. De Grandrieu, on passe en France jusqu'à Hestrud afin de s'engager dans les méandres de la Thure. Le cadre verdoyant et enchanteur de la vallée nous inspire une petite halte reconstituante.

La traversée de Cousolre ramène la petite caravane sur la route qui conduit à Bousignies-sur-Roc et de là sur Hantes-Wihéries où un incident mécanique sérieux stoppe la cadence : blocage d'un axe de pédalier ; il faudra tournevis et marteau pour ramener à la raison cette monture récalcitrante. Et puis... le peloton reprend la route pour traverser allègrement Fontaine-Valmont et ensuite Leers-et-Fosteau, avant de rejoindre la bonne cité de Strée où un hydromel offert par Roger récompense les héros de cette charmante balade de … 48 km.

 Rédigé par Maurice SERVAIS

 102_5534

 

102_5532

22:05 Écrit par Le comité dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Sortie du 30/04/2010.

 

STREE

            Tracé d'André Danloy

 

La randonnée d'aujourd'hui est toute à fait particulière : nous rendons hommage à Camille, qui nous quittait il y a un an au cours d'une randonnée du club dans la région de Chimay.

Après une semaine de soleil, c'est un vent fort et frais qui accueillait la compagnie sur la place de Strée : 22 randonneurs, dont 8 dames. Avant le départ, notre secrétaire, qui veille soigneusement sur son équipe, rappelle une fois de plus les consignes de sécurité.

Après une légère montée face au vent, nous arrivons au cimetière de Thirimont : en présence de l'épouse et de la fille de Camille, la présidente, Marie-Ange, dépose des fleurs et le secrétaire, André, prononce avec émotion quelques mots d'hommage à sa mémoire.

La petite troupe repart pour gagner Beaumont, par une solide montée qui met les mollets à l'épreuve. La traversée de la nationale à Beaumont permet de prendre la direction de la France : la descente vers Bousignies-sur-Roc compense largement la force du vent. Les plus véloces, cinq, allongent l'itinéraire en remontant sur Cousolre, les autres sortent de Bousignies en affrontant une côte, certes pas trop longue, mais éprouvante : au sommet un arrêt s'impose pour reprendre des forces.

Toujours le vent de face, l'expédition se dirige vers Hantes-Wihéries et là c'est la délivrance : en prenant la direction de Fontaine-Valmont, le vent est dans le dos et élève la cadence. À Fontaine-Valmont, on bifurque vers Leers-et-Fosteau, ce qui permet de regagner Strée par nos petites routes, tranquilles, sinueuses et abondamment pourvues en nids de poules. Certains d'entre nous sont encore pleins d'énergie et s'octroient un détour par Ragnies pour regagner Strée.

Rédigé par Maurice SERVAIS.

 

21:54 Écrit par Le comité dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Sortie du 27/04/2010.

 

THUIN

            Tracé d'André Danloy

 

La randonnée de ce jour, un mardi, s'inscrit dans le cadre de la "Journée omnisports" organisée par Sports Seniors au Hall Polyvalent de Thuin. Seize cyclotes et cyclos sont au départ de la randonnée.

Les consignes de sécurité étant rappelées, le groupe s'engage dans le chemin du Chêne ; après une crevaison vite réparée, on atteint la route de l'abbaye d'Aulne … où l'on prend la direction de Gozée : traversée de la nationale au lieu-dit "La Couronne" en direction de Marbaix-la-Tour pour atteindre ensuite Cour-sur-Heure où une petite pause est appréciée.

La petite troupe gagne ensuite Thuillies (Ossogne), ce qui nous permet d'accéder au ravel qui nous mène allègrement jusqu'à Donstiennes, village typique de la tradition agricole de la Thudinie. Ragnies, un des plus beaux villages de Wallonie, est l'étape suivante de l'aventure du jour (nous vivons dans vraiment belle région !), mais la montée vers la carrefour dit des "quatre arbres" nous suggère tout naturellement une petite halte.

Suite logique de la montée, c'est une rapide descente qui conduit le peloton à Biesme-sous-Thuin, mais … maintenant il faut remonter, pour rejoindre la bonne ville de Thuin et le hall de sports.

Les nombreux adeptes, toutes catégories, de Sports Seniors se retrouvent joyeusement au bar pour clôturer dans la convivialité cette édition de la Journée omnisports.

Rédigé par Maurice SERVAIS

 

21:50 Écrit par Le comité dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Sortie du 16/04/2010

 

SENEFFE

            Tracé de Jean Lambert

 

Ce vendredi, les cyclos thudiniens avaient quitté la vallée de la Sambre pour la vallée de la Samme : rendez-vous à la place Penne d'Agenais à Seneffe pour découvrir une région moins connue et néanmoins charmante. Seize cyclotes et cyclos ont répondu à l'appel : il fait beau, mais le vent est assez fort et froid. Il faut noter que cette année nous avons été favorisés par le temps, puisque jusqu'à présent aucune sortie n'a dû être annulée.

De ladite place, joliment aménagée, nous rejoignons le canal Charleroi-Bruxelles, qu'il faut traverser à pieds sur un pont en réfection, pour gagner le village de Familleureux par un chemin paisible, mais en luttant contre le vent. De là, les cyclo-randonneurs se dirigent vers Besonrieux pour rejoindre le canal du Centre qu'ils suivent sur quelques kilomètres, pouvant ainsi contempler au loin le complexe industriel de La Louvière.

On quitte le canal non loin de la gare autoroutière d'Houdeng, ce qui nous permet de rallier le village de Mignault dans un cadre tout à fait rural. Petite boucle jusqu'à Naast et retour à Mignault, où cette fois nous reprenons la direction de Familleureux : nous nous arrêtons quelques instants, au lieu-dit La Rengaine, devant un monument commémorant les résistants louviérois tués en combattant les Allemands en 1944 pendant que les chars américains entraient dans La Louvière.

L'équipe regagne ensuite Seneffe, allègrement, par un vent plus favorable mais toujours frais. Après cette randonnée de 34 km à une moyenne de 16,4 km/h, la Taverne de la Samme, en face du parking, est la bienvenue.

Rédigé par Maurice SERVAIS.

 

21:47 Écrit par Le comité dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Sortie du 09/04/2010.

 

GOZEE

            Tracé de Jules Gilsoul

 

Ce vendredi encore, le temps est favorable ; il faut reconnaître que depuis le début de la saison 2010, la météo est de notre côté, puisque toutes les sorties prévues ont pu se dérouler agréablement.

Le soleil accueille à Gozée une vingtaine de cyclos, dont 8 dames. Le projet du jour est ambitieux : 35 km ; il est décidé de ne réaliser qu'un seul parcours tous ensemble.

Après réparation d'une crevaison, la petite troupe se dirige vers Baudribus et gagne l'abbaye d'Aulne par la route en béton, qui descend certes, mais aussi secoue les mécaniques. Dès lors, nous voguons allègrement le long de la Sambre au gré de ses méandres.

À Thuin, il fait rallier Ragnies … : monter sur le pont, déviation vers la rue St.Nicaise nouvellement réfectionnée, et on s'engage dans l'avenue de Ragnies qui conduit la compagnie vers la première difficulté sérieuse : la montée vers les "Quatre arbres" est longue, mais elle est finalement vaincue, chacune et chacun à son rythme. La descente sur Biesmes-sous-Thuin permet de récupérer de l'énergie pour glisser en douceur sur le ravel : nous atteignons rapidement Thuillies où l'on quitte le ravel.

Nous nous faufilons sous le pont à Ossogne en reconstruction pour emprunter le longue voie montante vers Cour-sur-Heure ; comme nous avons déjà plus de 25 km dans les mollets, que le vent est de face et plus frais, quelques uns doivent puiser dans leurs réserves pour suivre la caravane, d'autant plus qu'après Cour-sur-Heure, il faut encore affronter l'une ou l'autre côte pour rallier Marbaix, où certains mettent fin à la randonnée à la vue d'une taverne bien attrayante.

La plupart regagnent le point de départ à Gozée, ensuite les uns rentrent chez eux (il est 17 H 15), les autres se retrouvent à la taverne de Marbaix, installée dans les bâtiments de l'ancienne brasserie.

Rédigé par Maurice SERVAIS.

 

21:43 Écrit par Le comité dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Sortie du 26/03/2010

Bonne-Espérance

            Vendredi 26.03.2010 : rendez-vous à l'abbaye de Bonne-Espérance. La météo est excellente, une bonne vingtaine d'aventuriers de la petite reine rejoignent le point de ralliement.

Les randonneurs prennent la direction d'Estinnes par l'ancienne gare de Bonne-Espérance, puis tournent vers Fauroeulx : la route est en mauvais état et le vent est fort et de face, cela suffit à étirer le peloton.

Après regroupement, c'est un long cheminement dans la campagne pour arriver à Rouveroy ; traversée de la grand-route Beaumont-Mons, et direction de Villers-Sire-Nicole (France).

Les rapides coursiers de la compagnie s'élancent à toute allure et, après avoir traversé Villers-Sire-Nicole, s'enfoncent en territoire français … jusqu'à Élesmes et ensuite reviennent vers Vieux-Reng. Les autres rejoignent Villers-Sire-Nicole prudemment (tronçon de route détérioré), traversent le bourg et baladent tranquillement vers la Belgique en passant par Vieux-Reng. On apprécie le vent devenu favorable et une certaine douceur de l'air.

Les deux pelotons se regroupent en territoire belge avant de retraverser la grand-route, pour se diriger vers Peissant. Là, des travaux routiers nous interdisent d'aller vers Merbes-Ste-Marie, ce qui nous amène à rejoindre directement Fauroeulx et ensuite Bonne-Espérance.

Après 28 km pour les uns et 35 km bien roulants pour les autres, la taverne du Tournebride nous invite à nous réhydrater.

Rédigé par Maurice Servais

21:30 Écrit par Le comité dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |